Innovation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Innovation

Message  nadine le Sam 26 Nov - 2:35

Télé sur le Net : paiera, paiera pas ?


Nouvel épisode de la guerre des chaînes : France 2 a fait tout un plat de la diffusion de sa nouvelle fiction « Les Rois maudits » sur le Net, quelques jours avant que TF1 ne lance officiellement cette semaine - et après Canal+ - une offre de vidéo à la demande.


Mais au-delà de ces escarmouches, il faut savoir que nous sommes sur le point de nous émanciper - enfin ! - de notre magnétoscope, cet outil malcommode que beaucoup maîtrisent toujours difficilement et dont les cassettes ont tendance à s'empiler sans être jamais revues. Aux Etats-Unis et en Europe, les initiatives fleurissent, car toutes les chaînes espèrent tirer de nouveaux revenus de la vidéo à la demande.


Il faut dire que l'idée d'une télévision à la carte est alléchante. Non seulement on regardera une émission au moment choisi, mais on pourra la visionner ailleurs que sur le téléviseur, sur son ordinateur, et bientôt sur son téléphone mobile. Bref, notre consommation va s'individualiser et gagner en mobilité.


Reste à savoir quelle est la profondeur de nos poches, nous, les téléspectateurs, déjà tributaires de nombreux abonnements (téléphone, câble, satellite, ADSL...) et d'une redevance télé ! Les professionnels vont aussi vouloir mesurer en quoi la vente de programmes à la carte, comme le proposent les télévisions américaines (ABC vend sur iTunes « Desperate Housewives » et « Lost », NBC s'est allié à DirectTV et CBS à Comcast), va affecter les ressources publicitaires des chaînes. Dans ce nouveau contexte, difficile de garantir une audience aux annonceurs lors d'une première diffusion, ou d'une rediffusion. Encore plus délicat de prédire les ventes de DVD. AOL a trouvé une réponse. La société a annoncé qu'elle allait diffuser gratuitement, en ligne, 300 séries de sa maison mère, Time Warner. L'astuce : l'insertion de segments publicitaires de quinze secondes, pour un total maximum de deux minutes par programme.


La réponse appartient aux internautes. Accepteront-ils davantage d'invasion publicitaire ? Paieront-ils pour ce qu'ils peuvent avoir gratuitement ? La réponse se trouve peut-être du côté d'Apple : après vingt jours de commercialisation, iTunes a déjà vendu son millionième téléchargement vidéo.


Source : Lesechos.fr

_________________
La fidélité : il vaut mieux aller plus loin avec quelqu'un que nulle part avec tout le monde.
avatar
nadine
modérateur
modérateur

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 08/11/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum